Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 13:56

 

Un dilemme absurde ? Faut voir…

 

Après le dilemme bœuf ou cheval, le dilemme d’appliquer ou pas la loi n° 2008-790 du 20 août 2008, le dilemme entre aller au bureau ou rester à la maison, le dilemme cruel de dire ou non où est Charlie et ce avant la fin du monde.....
Pourquoi ne pas choisir un dernier dilemme pour bien finir la semaine ?

 

Suite à la lecture des commentaires de Beuvrygeois sur plusieurs blogs de Beuvry, depuis des années, choisissons un dilemme totalement « au hasard ».

 

S’opposer ou ne pas s’opposer, telle est la question !

 

Faut-il s’opposer sur la construction d’une réserve, puis 2 (tiens ?...), d’eau provenant normalement de la Lys pour alimenter une commune « amie » ?

Faut-il s’opposer au maintient du taux communal d’imposition élevé alors que le montant de l’emprunt à rembourser baisse ?

Faut-il s’opposer à la politique « tout préventif » en matière de sécurité routière ?

Faut-il accepter sans rien dire au changement de fournisseur d’eau et crier après coup que le prix de l’eau est élevé ou s’opposer à ce changement avant qu’il ait lieu ?

Faut-il s’opposer à l’implantation d’une antenne relais à proximité d’une école ou laisser les riverains se débrouiller ?

Faut-il s’opposer à la fermeture pure et simple sans reconstruction d’une piscine municipale ?

Faut-il s’opposer aux choix d’investissements privant la population d’une crèche et d’un béguinage ?

Fait-il s’opposer à la prise en charge par la commune du coût de la reconstruction de ponts alors qu’une autre solution totalement financée par une autre instance existait ?

    

Ils ont choisi !

 

Ils se sont opposés !

 

Si, puisqu’on vous le dit !

 

 

Ils se sont opposés au nom donné à un lieu public !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Pipeau politique
commenter cet article

commentaires

Xavier 20/02/2013 10:04


Pourquoi dites-vous "opposition" on sit bien qu'il n'y a plus d'élu d'opposition et qu'ils n'ont rien fait du tout pour contrer la majorité. Tout les beuvrygeois s'en sont rendu compte même dans
les électeurs de la majorité. Je ne sais pas ce qui se passera à la prochien élection municipale mais je sais que ne revoterai pas pour l'équipe BOUQUE et compagnie ! J'espère qu'il y aura
d'autres listes pour pouvoir choisir un vrai changement. Voter Voltaire BOUQUE c'est comme voter Nadine LEFEBVRE !

Anne-Marie 18/02/2013 21:04


Cela ne donne pas du tout envie de déménager dans cette ville !


Bon courrage.

Mathilde 16/02/2013 22:03


Oui il faut...


Oui il faut...


Oui il faut...


Oui il faut...


 


OUI MAIS ALORS ?! ALORS FAISOONNSS !! Crotte de bîquette...

Pugwash 16/02/2013 14:31


Des « pincées » de sel ?


 


Oui, comme disait Albert : « Tout est relatif ! »


Et bien quand on aligne les dossiers, ceux-ci sont relativement modestes comparés à d’autres…


 


Mais celles et ceux qui veulent se remettre en selle préfèrent se taire.


Dans l’attente de…. Comme ils (elles) disent.


Mais en attendant les factures, comme les fractures d’ailleurs, se cumulent à une vitesse et
à des taux…


Prohibitifs !


 


Alors de là à ergoter sur un nom à donner à un tas de gravas…


 ( source : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/ergoter/30786
)


Comme vous l’avez déjà si souvent indiqué, à chacun(e)  de se donner ses priorités et savoir quoi mettre en caractères gras et soulignés…


 


Nous avons, comme vous, signalé en temps utiles à qui de droit bien des remarques et des interrogations. Avec l’absence de réponse que l’on peut
redouter.


A chacun(e) d’assumer ses choix et le retentissement qu’on espère leurs donner !


 


Ensuite, est-ce bien du sel ?


Normalement, maintenant, il s’agirait plutôt de poivre quand on dit avoir du flair.


Car tous ces dossiers devraient irriter plus d’un nez qui se dit fureteur. Et provoquer bien plus d’éternuements…


 


Alors, pour nous, ce poivre réduit en poudre nous ferait plutôt craindre qu’il ne s’agisse en fin de comptes et en fin de contes (à dormir debout) d’une
poudrière.


 


Et attention aux « gens de mèche », plus habiles à mouiller la poudre qu’à faire éclater au grand jour !

Sisyphe 16/02/2013 16:41



Quelle forme !



Pugwash 16/02/2013 11:55


Allez, profitons-en pour mettre deux soupçons, deux pincées de sel dans le débat.


 


Première pincée de sel, parce qu’avec le gel et le dégel, la note risque d’être assez salée pour les routes…


Et que personne ne semble s’inquiéter de la facture.


 


Non ? Ah bon !


 


Aurions-nous mal lu les les dépliants publicitaires, les interventions «laco-miques» dans un entrefilet en avant-dernière page hors
micro, les articles et commentaires sur les fameux blogs à vocation de défense des intérêts de la commune ?


 


Nouvelle facture donc qui risque fort de s’alourdir parce que les chaussées avaient été empruntées par de gros engins dépassant les limites de
tonnage juste avant la période de gel. Dérogations ? D’une manière intense et sans précaution particulière.


Normal, à Beuvry, le principe de précaution est inconnu de la municipalité. De l’opposition aussi d’ailleurs quand il s’agit de jouer son
véritable rôle. Sinon, pour tout le reste, elle l’applique sans modération…


 


Deuxième pincée pour la rue Gambetta où l’on voit pousser les champignons et des grandes flaques. On y trouve des canards. A quand l’arrivée
d’un grand cygne (du destin) ?


Tout cela sans le moindre commentaire de l’opposiboration. Encore une fois, sous réserve d’avoir « zappé »
quelque(s) chose(s) quelque(s)
part(s)… De six belles voix et on n’a qu’un silence !


Mais, nous en serions surpris !


 


Ce qui nous surprend pour ce « nouveau » silence, c’est qu’aucun membre de l’ancienne municipalité, notamment ceux siégeant tout
comme ceux prétendant à un retour, ne s’en fasse le champion (humour)… Un oubli peut-être ?


 


De ce qui devait devenir une « zone verte » sans construction, on est passé par un coup de baguette magique à un lotissement digne
du sketch où ont poussé les maisons « Merlin ».


Par la magie des PLU(s), d’une zone plutôt inconstructible, voilà apparaître un pâté social
construit à la va-vite, sans doute en prévision d’un futur recensement… Et toujours pas de réaction(s) ?


Et la gadoue a refait surface…


 


Selon une remarque faite par une personne, loin d’être sourde à certaines remarques et prompte à bondir pour faire taire, la commune aurait
décidé un programme de draînage pour évacuer toute cette eau de surface. Pour les nostalgiques d’histoire, bien des gamins allaient là le jeudi chasser épinoches, tritons et têtards aux environs
de saules pleureurs.


Ceci ayant peut-être un lien avec le choix d’une zone verte…


Espérons que la tuyauterie d’évacuation a été calculée en conséquence et qu’un système de filtrage en amont a été envisagé. Sinon d’ici le
canal, il faudra prévoir d’autres curages avant longtemps…


A moins que draînage ne s’associe avec épandage. Mais où au milieu d’habitations qui se rapprochent de plus en plus et où il est plus pratique
de faire passer une canalisation qu’un fossé.


 


Autre facture qu’il faudra éponger elle-aussi ! Sauf erreur, là aussi ça commence à cumuler…


 


Mais puisque nous ne sommes que des affabulateurs, provocateurs… Nous attendons toujours les réponses des inquisiteurs, bateleurs,
hâbleurs…

Sisyphe 16/02/2013 13:17



Merci pour ces "pincées" de sel !


On se demande quelle est la taille de la salière



DEREGNAUCOURT DENIS 15/02/2013 19:10


D'accord avec vous les sujets importants d'interêts généraux ne sont pas une priorité pour l'opposition élue .


Il faut se poser la question : Pourquoi ?


 


oui j'ai vu: les impôts ne baissent plus alors qu'ils baissaient (un peu) depuis des années


 


MAis ( pas sûr ) V Bouque l'a timidement ( sa  nature ) évoqué  au Conseil municipal balayé en quelques secondes par l'opposition.


 


remmettre en état une école est d'intérêt pour les contribuables aussi.


 


On peut débattre sur les difficultés non dits de la politiques Beuvrygeoises des pages et des heures .


MAis au fond de la salle des conseils municipaux dommage que je sois dans le public car il y a de quoi bondir et non rester passif quand on a un peu de pouvoir en premier lieu de l'ouvrir.


la démocratie a parlé je ne suis pas un dictateur des urnes certains sont champion pour ça par des manifs avec parfois appels aux lycéens pour grossir les rangs.


En gros cette situation est voulue par les électueurs Beuvrygeois ainsi que les abstentionnistes et vote nul.


 


Comme les présidentielles 2012 , date de la mise en scène de la tragédie " la guerre de Troie n'aura pas lieu ".


 


Dès les premières minute, j'ai vu juste n'est ce pas ?


dommage le journaliste n'a pas du tout retranscris ma reflexion alors que je lui ai dit ce soir là .


Les  français sont de plus en plus sceptiques au sujets des médias à qui la faute ?

SOS Vérité Beuvry 15/02/2013 18:18

Au lieu de toujours critiquer vous ne vous êtes pas demander si les élus de l'opposition ne trouvent pas que la municipalité gère bien la commune et qu'il nn'y a pas de quoi s'opposer?

Sisyphe 15/02/2013 23:04



Bien sûr que si, je me suis demandé si les élus ne l'opposition trouvent pas que la majorité gère bien la commune.


Au lieu de critiquer, vous ne vous êtes pas demandé si la réponse à votre question n'est pas dans ce blog ?


 



DEREGNAUCOURT DENIS 15/02/2013 18:04


Pour la question suivante, je ne suis pas d'accord :


Faut-il s’opposer au maintient du taux communal d’imposition élevé alors que le montant de l’emprunt à rembourser baisse ?


 


Le taux d'imposition est élevé à côté du peu de service aux habitants crèche piscine centre loisir aux horaires plus accueillants par exemple , à côté des autres
communes ayant un taux d'imposition parfois un peu plus élevé.


 


Si on veut bâtir , reconstruire des éléments important dans la commune sans faire d'emprunt toxiques , on doit laisser les impôts tel quel en économisant puis au
moment où la cagnote permet ces opérations de " rénovation urbaine " la commune peut agir par autonomie en grande partie.


 


Depuis 2004, Beuvry peut un peu se bouger afin de rectifier , reparer des biens communaux.


 


+ Les cuves y en a deux mais au depart il y en avait une seule faisant la capacité des deux actuelles.


 


il y a des questions qui me paraissent absurdes tout de même dans votre texte il suffit de connaître le sujet, parfois se poser des questions afin d'obtenir des
réponses .


Je vous ai donné votre réponse et le but de votre article : une opposition doit intervenir pour questionner la majorité en cas d'interrogation générale.






Sisyphe 15/02/2013 18:53



Des questions absurdes ?


Regardez bien le titre du blog...


à propos du taux d'imposition : je ne voulais pas dans cet article détailler ce sujet, il me fallait en une phrase résumer (peut être mal, si vous ne m'avez pas compris) le fait
que les impôts ne baissent plus alors qu'ils baissaient (un peu) depuis des années.


En sous entendu à cette question ("absurde", sans soute mal formulée) il y en avait une seconde : Comment l'ancien adjoint aux finances, qui dans ce domaine a très bien travaillé et à fait
baisser la dette et donc les impôts, a-t-il pu accepter sans dire un mot que les efforts réalisés depuis des années pour éponger la dette soit perdus par de nouvelles dépenses ?


Bâtir ?


Mais pour quoi ? Pour qui ? Pour des personnes qui seront exonérées d'impôts locaux ?


Pour une ville sans crèche, sans piscine, presque sans commerce ?


 


Les 2 cuves : je sais bien que la capacité est restée la même. Mais concernant le motif,  la réponse a été plus qu'évasive à l'époque et les "opposants" n'ont pas penser à
creuser le sujet. J'ai fait une parenthèse pour souligner ce point particulier. En effet il fallait avoir étudier la situation et les motifs techniques de ce choix. Ce qui est amusant, c'est que
c'est parfaitement justifié, mais que personne n'a réagit !


Mais le point principal de cette question sur la non opposition, était bien la quasi absence des élus de l'opposition dans la lutte contre les forages et ensuite contre le choix
"au hasard" de ce site !


D'accord avec vous, il faut connaitre le sujet pour en parler. Je ne me serais pas aventuré sur des questions que je ne connais pas un minimum.


Mais il faut connaitre les sujets aussi quand on est élu, même de l'opposition !


 


J'ai bien noté vos intérrogations légitimes sur des points particuliers de mon article (rédigé en quelques minutes)


Mais le sujet principal était le sens des priorité de l'opposition !


 



Daniel 15/02/2013 15:14


S'opposer sur le nom d'un lieu public avec autant de sujets sur lesquels ils auraient dû s'opposer depuis qu'ils sont élus de l'opposition on peut vraiment dire que c'est absurde!

Sisyphe 15/02/2013 17:33



Je n'aurai donc pas choisi ce sujet par hasard ?


Ce sujet a donc sa place sur le blog de l'absurde ?...