Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 19:19

 

 

Quelle nouvelle incroyable !...

 

Des observateurs relèvent un article de presse qui confirme ce qu’ils pensaient… comme d’autres !

Voilà donc, qu’on s’interroge en haut lieu sur l’efficacité des radars « pédagogiques ».

Pourtant, la question ne date pas d’hier…

Dès leur mise en place dans la bonne ville de B…. (chut pas de vague) j’ai souligné l’absurdité de ces systèmes coûteux.

Il y a plus de 4 ans j’abordais le sujet sur le ton de la dérision :
Vive les radars dissuasifs !

 

Et quelques autres articles ont suivi… pour essayer d’ouvrir le débat…

Débat ?

Enfin, il faut le dire vite, car seules quelques personnes qui se reconnaitront ont donné leur avis sur le sujet.

Mais pas de débat public et un acharnement à poursuivre dans ces dépenses inutiles.

Même ceux qui ne s’expriment pour ne parler que d’impôts locaux n’ont pas profité de l’occasion pour attaquer le sujet sur leur préoccupation principale…

Dans certaines villes, la sécurité routière n’a pas la priorité.

 

Faire de la prévention, c'est bien, mais si une fois le message de prévention passé, s'il n’y a aucun résultat, il faut passer à la sanction.

Il ne faut pas oublier (ce serait absurde), que la délinquance routière ne limite pas aux excès de vitesses, et qu'un représentant de l'ordre présent pour un contrôle de vitesse peut aussi relever d'autres infractions. Pour toutes ces infractions, le radar pédagogique, même s'il était efficace sur la vitesse, ne sert qu'à décorer les trottoirs.

Rien ne remplace la présence humaine...

policiere sexy

 

Il y a un an je rappelais encore : Plus ça rate, plus on continue !

 

Repost 2
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 08:02

 

bonne année humour Le Chat 2016

 

C'est vrai quoi....

Ce serait absurde d'attendre 3 semaines avant de présenter ses voeux... surtout si on laisse les décorations et illuminations de Noël jusque là !

 

 

Repost 0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 16:08

 

Je sais, rien que le titre de cet article pourrait être un sujet de philo…

Certaines personnes qui suivent mes absurdités depuis quelques temps seront peut-être étonnées d’apprendre que j’ai détesté la philo au bac. Et je me pose chaque année cette question :

Imposer une épreuve de philosophie au bac, dans toutes les séries, n’est-ce pas un peu absurde ?

 

A 18 ans environs, les jeunes sont-ils vraiment tous armés pour répondre à des questions comme :

« Suis-je ce que mon passé a fait de moi ? » ou encore « La conscience de l'individu n'est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ? »

Sans oublier « La politique échappe-t-elle à l’exigence de vérité ? » qui mériterait bien plus qu’un article…

 

Par contre, je ne sais pas si cette question ferait un bon sujet de bac philo, mais elle m’est venue suite à des échanges très récents :

Rencontre-t-on sa destinée sur les chemins que l’on prend pour l’éviter ?

... vous avez 4 heures, ou même 4 ans...

 

 

Repost 0
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 18:44

 

Avant la prochaine réforme destructrice de l’école de la république qui complètera celles en cours, imaginons un cours de Français (ils ne sont pas encore supprimés pour le moment) où la prof demande :

« Ceux qui ont lu le roman 1984 comme je l’ai demandé en début d’année, levez le doigt. »

« Ha, c’est bien ce que je pensais, toujours les mêmes ! »

...

 

Au fait, vous l’avez lu, vous, le roman 1984, depuis que j’en parle sur mon blog ?

Ha, c’est bien ce que je pensais…

 

Dans ce roman de science-fiction qui se révèle de plus en plus réaliste si on y réfléchi bien, on retrouve au fil des pages un sujet récurent. Des personnes (opposées au système) disparaissent de la circulation sans laisser de trace.

On comprend rapidement que ces disparitions ressemblent aux grandes vagues « d’épuration » ou de « purges » des pires dictatures.

 

Mais le plus étonnant pour le lecteur non averti, c’est que ces disparitions passent presque totalement inaperçues. Le personnage principal se souvient ainsi de ses parents et d’une trentaine de personnes disparues « à une époque ou à une autre »…. sans savoir exactement quand.

On découvre même qu’un certain temps après la disparition de son père, sa mère et sa sœur avaient disparu à leur tour. L'auteur ajoute :

« À cette époque, c’était un événement déjà normal. Rien n’avait disparu de la pièce, sauf sa mère et sa sœur. »

Mais à part pour le personnage principal, généralement, toutes ces disparitions mystérieuses n’étaient même pas remarquées par la population, l’existence même de ces individus a été effacée de la mémoire de ceux qui les avaient côtoyés, comme s’ils n’avaient jamais existé.

 

Des personnages qui disparaissent de la circulation, dont on a plus de nouvelles pendant des semaines sans que personne ne s’en rende vraiment compte, on se dit que c’est totalement impensable…. Que dis-je, absurde même !

 

Quoi que…….. si on tentait une petite expérience, on pourrait parfois être surpris.

 

Georges Orwell 1984

 

Repost 0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 18:13

Ils ne me trouveront jamais ! .....  

 

Repost 0