Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 17:40

décret socialiste absurde Et allez, l’absurde, toujours l’absurde, encore l’absurde !

Hé, ho, tu as vu le titre du blog ? C’est le blog de l’absurde !

C’est normal de revenir au thème principal. Imagine..., allez, au hasard, un groupe d’opposition locale qui parlerai de la pluie et du beau temps ou de sujets nationaux…

 

réforme collèges 2016 absurdité Heu, oui, pour le coup, ça serait absurde. D’ailleurs, ça me fait penser à la ville de……

Hop hop hop, ce n’est pas le sujet, parlons donc de l’absurdité des EPI.

Et puis pour une fois, c’est pas moi qui le dit… Il faut lire l’article du site « Le Point » :
Réforme du collège : les EPI, le summum de l'absurde

 

Parmi les nombreuses absurdités des réformes scolaires imposées par ce gouvernement au peuple Français à coup de décrets donc sans aucune concertation, ni avec les enseignants, ni avec les parents, et sans consultation des représentants élus, les représentants du peuple (un décret n’est pas une loi, elle ne passe pas par la case Assemblée Nationale),…
les EPI sont sans aucun doute en haut de la liste !

 

réforme collèges 2016 absurde Les quoi ?

 

Les EPI, ce sont les « enseignements pratiques interdisciplinaires »

réforme collèges 2016 absurde Whaou ! Ça en jette !

- Ba oui, c’est pour faire passer la pilule, car en gros, un EPI est un mélange de deux matières sans points communs clairement établi. Il y a six enseignements de ce type sur trois ans.

réformes scolaires stupides Ah oui, c’est totalement absurde !

 

Voici un exemple : « Mon corps me raconte une histoire ». 

réformes absurdes socialistes C’est le titre d’un nouveau film érotique ?

Pas du tout, c’est un exemple d’EPI français/sport.

 

Mais ce n’est pas fini, l’ensemble des enseignants doivent soustraire plusieurs heures de leur temps d’enseignement « classique » pour mettre en place les EPI.

 

réformes scolaires socialistes Et ils en disent quoi ?

Même le jour de la rentrée ils n’avaient pas encore vraiment compris le concept !...
Mais concrètement, ils regrettent que ce bidule leur soit imposé dans un carcan strict, alors qu'ils développaient souvent d’eux-mêmes des projets collectifs en bonne intelligence. Les profs se désolent aussi que ces heures d'EPI soient prises sur leurs horaires, au détriment de l'apprentissage des fondamentaux.

 

réformes scolaires socialistes

Et n’oublie pas, les EPI sont classés au « top » des absurdités, mais il y a bien d’autres absurdités dans cette réforme des collèges imposée au peuple Français.

 

Mais alors, pourquoi les enseignants ne rebellent pas plus, pourquoi les parents ne réagissent pas ?

Peut-être parce que la ministre de l’éducation, qui a un grand sens du dialogue et de la démocratie, a répondu : La réforme du collège se fait, qu’on le veuille ou non !

Circulez, il n'y a rien à voir !

 

non à la réforme des collèges 2016

 

Repost 0
Published by Sisyphe Moderne - dans Lois absurdes Pipeau politique
commenter cet article
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 08:30

 

inondations manifestations humour Alors Sisyphe, ça va, rien à dire avec tout ce qui se passe ?

 

Bien sûr qu’il y a des choses à dire et à écrire. Ce n’est pas parce que je fais moins d’articles que je n’ai pas d’avis sur ce qui se passe depuis des mois… mais à vrai dire je fatigue parfois à pousser se rocher pour rien.

Alors si tu veux... la semaine qui vient de s’écouler, je peux la résumer en deux mots :
L’eau et le feu !

 

panthère rose absurde Résumer l’actualité de la semaine en deux mots, on pourrait trouver cela absurde, non… explique !

 

L’eau avec les pluies exceptionnelles (enfin, peut-être de moins en moins exceptionnelles avec les dérèglements climatiques de plus en plus visibles) ;

Et le feu du mécontentement déclenché par l’utilisation abusive de l’article 49 alinéas 3 de la constitution pour faire passer en force une loi dont même une partie des députés de la majorité présidentielle ne veut pas, à juste titre !

 

panthère rose absurde D’accord, mais on ne peut pas faire de rapport entre les deux, ce serait totalement absurde.

 

Ha… tu crois ? Et si on réfléchissait un peu ?       

 

panthère rose absurde Pouarf… j’attends avec impatience tes conclusions, parce que là, je sèche !

 

Normal, c’est la décrue !

Mais revenons-en à nos moutons, d’ailleurs c’est le cas de le dire…

Les pluies « exceptionnelles » sont de plus en plus fréquentes et plus intenses. Le dérèglement climatique est une réalité.

Des milliers de chercheurs de toutes spécialités en sont venus à la même conclusion : ce dérèglement climatique est incontestable dû à l’activité humaine.

 

panthère rose absurde Euh… oui, et ce serait totalement absurde de le nier…

 

Malgré cela on continue à encourager la surconsommation d’énergie, en France on a même l’idée d’imposer la construction d’un nouvel aéroport qui non seulement développera l’utilisation de l’avion (dont l’impact sur le climat n’est pas négligeable) mais en plus détruira des milliers d’hectares de zones naturelles qui abritent des espèces animales et végétales rares mais… et servent de réservoir naturelle en cas de pluies abondantes !

 

panthère rose absurde Euh… exact !

 

Sans oublier, puisque je te parlais de surconsommation, il y a aussi la surconsommation de biens qui demandent eux aussi de l’énergie pour leur fabrication. Et avec les parkings géants des centres commerciaux, c’est autant d’espaces naturels en moins qui dans le passé servaient à l’écoulement des eaux !

Et les pluies de cette semaine, c'est la goute d'eau qui fait déborder le vase.

 

panthère rose absurde Bon d’accord, la consommation et le développement humain nuit au climat et il est en grande partie responsable des phénomènes de pluies de plus en plus importants donc des inondations…. Mais quel est le rapport avec le feu du mécontentement des Français contre la loi travail ?

 

C’est pourtant simple : la finance internationale !

Celle qui nous encourage à consommer toujours plus, mais aussi celle qui impose aux technocrates européens de contribuer à ce que les actionnaires réalisent toujours plus de bénéfices.

L’Europe qui avec beaucoup de zèle répond aux sollicitations des milliardaires en imposant aux Etats membres de favoriser cette stratégie.

Et certains gouvernements qui se précipitent pour favoriser la finance internationale comme l’exige Bruxelles…

 

panthère rose absurde Comment ?

 

Mais c’est plus qu’évident : en imposant une loi, attribuée officiellement à une ministre du travail mais écrite par un premier ministre (ou au moins co-écrite avec celui-ci, ce qui explique son acharnement) sous la dictée de Bruxelles, à coup de 49-3 pour passer outre l’avis des députés, normalement représentants du peuple !

C’est l’étincelle qui a mis le feu aux poudres du mécontentement qui couve depuis longtemps !

 

Ainsi, même si à première vue il n’y a aucun lien entre l’eau et le feu de l’actualité de cette semaine, après une petite réflexion qui dure moins longtemps qu’un épisode d’une série abrutissante, le lien existe bien.

C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

 

 

 

 

Repost 0
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 17:16

Après la réforme absurde de l’orthographe, serait-ce le résultat de la réforme des mathématiques en France ?

Non, mais il s’agit bien de l’éducation Nationale…

 

Imaginez un peu… le ministère des transports qui s’occuperait de l’agriculture, le ministère de l’agriculture qui s’occuperait de la justice, le ministère de la justice qui s’occuperait de l’aménagement du territoire… etc.

 

Absurde ?!!!

Exact !

 

Mais alors que dire d’un calendrier scolaire (dépendant du ministère de l’éducation) élaboré avec une préoccupation principale qui est... le tourisme et en particulier le tourisme lié aux sports d’hiver ???

Afin de satisfaire le développement des stations de ski (limitée à une catégorie de Français qui en ont les moyens, bref, un truc qui n'est pas fait pour les sans-dent) le calendrier scolaire a été « aménagé ».

 

La manipulation a été faite de telle sorte que certaines académies se sont retrouvées avec 2 périodes scolaires de 5 semaines (entre les vacances de Noël et celles de février, puis entre celles de février et d’avril) pour avoir une période interminable de 11 semaines jusqu’aux vacances d’été…

 

Pour le ministère de l’éducation Nationale, 5 semaines est donc équivalent à 11 semaines !

 

calendrier scolaire en france

 

Cette période de 11 semaines est d’autant plus fatigante pour les plus petits qui ont déjà à subir les rythmes scolaires imposée aux Français sans aucune concertation, mais avec la complicité d’élus locaux (y compris ceux qui sont officiellement dans l’opposition) et dont les conséquences (coût des TAP) se ressentent déjà sur certaines feuilles d'impôts locaux, ou se feront sentir à l'automne... après la fin des aides de l'Etats pour certaines communes...

En juin, les élèves écriront sans doute :

rythmes scolaires

 

 

Repost 1
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 21:49

 

 

Si on fait un article qui n’est pas en rapport avec le thème du blog, c’est absurde non ?

 

Par exemple, sur le blog de l’absurde on ne devrait parler que de choses absurdes.

 

Alors, si je fais un article pour vous recommander des articles qui ne sont pas en rapport avec le thème, c’est absurde.

 

Mais puisque c’est absurde, tout va bien, puisque c’est le thème de ce blog !

Je vous invite à lire quelques articles pas du tout absurdes mais dont certains dénoncent l’absurdité de nos élites :

 

Loi Macron, vers la précarisation des travailleurs handicapés ?

 

La pétition contre le projet de loi El Khomri cartonne

 

Si le ministre ne va pas aux agriculteurs en colère, les agriculteurs vont au domicile de Le Foll au Mans

 

Le collectif EduNathon menace d’attaquer l’Éducation Nationale pour favoritisme

Comment imposer à tous une réforme absurde ?

Réforme du collège : prof, je suis opposée à ce texte. Notre mal-être n'est pas entendu

 

Vers une radicalisation de la lutte contre la réforme du collège ?

 

 

Repost 1
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 19:09

 

Parmi les nombreuses absurdités du coup de communication de fin janvier sur la réforme de l’orthographe on a pu lire ou entendre dans les médias : « La réforme a été voulue par l’Académie française et date de plus de 26 ans. »

 

 

Toi pas savoir écrire, mais toi pas savoir compter non plus !

Pourtant le texte auquel on fait allusion émane du Conseil supérieur de la langue française (Installé en 1989 par Michel Rocard) et a été publié dans les documents administratifs du Journal officiel du 6 décembre 1990.

Soit 25 ans et quelques semaines…

Pourquoi vouloir absolument parler de 26 ans ?

Une absurdité de plus pour laisser croire qu’il ne fallait plus trainer pour mettre en place cette réforme ?

Mais ceci n’est sans doute qu’un détail…

 

Pas nous, pas nous !

Mais le comble de l’absurdité relayée massivement par certains élus locaux en manque d’activité et qui s’occupent sur les réseaux sociaux en diffusant la bonne parole du ministère de l’éducation (comme ils l’ont fait sur les réformes scolaires) :

« C’est pas nous, c’est de la faute de l’académie Française »

 

Pourtant sur son site, dès le 5 février, l’institution annonçait :
« L’Académie française tient tout d’abord à rappeler qu’elle n’est pas à l’origine de ce qui est désigné sous le nom de « réforme de l’orthographe », dont la presse se fait l’écho depuis quelques jours, et qui devrait être appliquée dans les programmes scolaires à compter de la prochaine rentrée. » Précisant que cette « réforme » émanait du Conseil supérieur de la langue française !

 

L’Académie française s'est bien penchée sur le sujet dans la séance du 10 janvier 1991… et a invité « à la mesure et à la prudence dans la mise en œuvre des mesures préconisées, mettant en garde contre toute imposition impérative des recommandations ».

 

Certaine que l’usage ne saurait être modifié par décret, l’Académie, opposée à toute prescription de caractère obligatoire en matière d’orthographe, a préféré, pour présenter ces modifications limitées et mesurées, suivre la voie de la recommandation : elle a approuvé la résolution selon laquelle, dans tous les cas, les deux graphies – la graphie actuelle et la graphie proposée par le Conseil supérieur – devront être admises.

 

En résumé l’Académie française n’avait pas dit NON elle avait dit OUI MAIS.

Et surtout l’idée ne vient pas de la dite institution mais du Conseil supérieur de la langue française.

 

Repost 1
Published by Sisyphe Moderne - dans Lois absurdes Pipeau politique
commenter cet article