Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 17:57

 

L’article « Le mot du jour : logocratie » était presque un préambule à celui-ci…

Il y a longtemps que je ne vous ai pas parlé de « 1984 », ce serait absurde de faire une série d’articles sur ce roman sans détailler certains points importants comme le « novlangue ».

orwell 1984 novlangue Newspeak neolengua novparolo uuskieli újbeszél nýlenska neolingua nytale nowomowa novilíngua новояз novorek nyspråk

 

Dans le roman « 1984 », le novlangue (nom masculin) est la langue officielle d'Océania, imposée par les dirigeants. Son objectif est de restreindre le domaine de la pensée et son indépendance par la réduction au strict minimum du nombre de mots utilisés (notamment la suppression des termes conceptuels) et par des structures grammaticales ramenées à un niveau infantile. Les finesses du langage sont éliminées et le nombre de concepts avec lesquels les habitants peuvent réfléchir est restreint, ce qui évite toute formulation de critiques envers l'Etat et rend la population facilement manipulable par la propagande massive diffusée par les médias, la télévision notamment.

 

« Le vocabulaire du novlangue était construit de telle sorte qu’il pût fournir une expression exacte, et souvent très nuancée, aux idées qu’un membre du Parti pouvait, à juste titre, désirer communiquer. Mais il excluait toutes les autres idées et même les possibilités d’y arriver par des méthodes indirectes. L’invention de mots nouveaux, l’élimination surtout des mots indésirables, la suppression dans les mots restants de toute signification secondaire, quelle qu’elle fût, contribuaient à ce résultat.

Ainsi le mot libre existait encore en novlangue, mais ne pouvait être employé que dans des phrases comme « le chemin est libre ». Il ne pouvait être employé dans le sens ancien de « liberté politique » ou de « liberté intellectuelle ». Les libertés politique et intellectuelle n’existaient en effet plus, même sous forme de concept. Elles n’avaient donc nécessairement pas de nom. »

George Orwell, Nineteen Eighty-Four

 

 

Le novlangue dans toutes les langues

Newspeak neolengua novparolo uuskieli újbeszél nýlenska neolingua nytale nowomowa novilíngua новояз novorek nyspråk

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe Moderne - dans Politiquement (in)correct 1984
commenter cet article

commentaires

PIERRE 08/10/2015 19:13

Je découvre ce blog avec l'article sur les électeurs socialistes déçus. Je viens de lire cet autre article très intéressant. Peu de monde a lu 1984, on voit que l'on a ici un blogueur qui écrit en travaillant vraiment ses sujets.