Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 07:14

 

Une petite histoire absurde du dimanche…

 

Un chercheur a fait une découverte : il a enlevé une patte à une puce, et lui a dit « Saute ! ».

Elle a sauté. Puis, il lui a enlevé une autre patte et lui a dit « Saute ! ».

Elle a sauté. Puis, une troisième et une quatrième. Et quand il lui a enlevé la dernière patte et dit « Saute ! ».

 

Elle n'a plus sauté.

 

Conclusion : si on arrache toutes les pattes d'une puce, elle devient sourde !

 

 

Raisonnement absurde me diriez-vous ?

Mais que penser alors de cette déduction :

« Puisque 80% des parents mettent leurs enfants aux TAPs c’est que les nouveaux scolaires, c’est super bien ! »

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sos Vérité Beuvry 09/06/2015 17:49

Vous avez raison de dire que si les parents inscrivent les enfants aux TAP c'est par obligation et non parce que la réforme est bonne. Les TAP coutent chers et si pour le moment c'est gratuit à Beuvry c'est bien parce que la commune prend sur d'autres budgets ! Il ne faut pas avoir fait bac + 5 pour savoir ça !
Si seulement toute l'opposition municipale avait réagit contre les rythmes scolaires au lieu de s'énerver sur d'autres sujets !
Puisque certains opposants sont obsédés uniquement par les impôts locaux , ils devraient réfléchir et comprendre que le coût des TAP se retrouvent aussi dans les impôts locaux !!!
Si le sommeil de vos enfants ou l'égalité entre les citoyens mise à mal par la réforme ne les intéressent pas , ils auraient pu réagir contre les rythmes scolaires au moins pour leur impôts locaux.
Non seulement ils n'ont rien à faire de leurs concitoyens mais en plus ils ne réfléchissent pas !