Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 19:09

 

Parmi les nombreuses absurdités du coup de communication de fin janvier sur la réforme de l’orthographe on a pu lire ou entendre dans les médias : « La réforme a été voulue par l’Académie française et date de plus de 26 ans. »

 

 

Toi pas savoir écrire, mais toi pas savoir compter non plus !

Pourtant le texte auquel on fait allusion émane du Conseil supérieur de la langue française (Installé en 1989 par Michel Rocard) et a été publié dans les documents administratifs du Journal officiel du 6 décembre 1990.

Soit 25 ans et quelques semaines…

Pourquoi vouloir absolument parler de 26 ans ?

Une absurdité de plus pour laisser croire qu’il ne fallait plus trainer pour mettre en place cette réforme ?

Mais ceci n’est sans doute qu’un détail…

 

Pas nous, pas nous !

Mais le comble de l’absurdité relayée massivement par certains élus locaux en manque d’activité et qui s’occupent sur les réseaux sociaux en diffusant la bonne parole du ministère de l’éducation (comme ils l’ont fait sur les réformes scolaires) :

« C’est pas nous, c’est de la faute de l’académie Française »

 

Pourtant sur son site, dès le 5 février, l’institution annonçait :
« L’Académie française tient tout d’abord à rappeler qu’elle n’est pas à l’origine de ce qui est désigné sous le nom de « réforme de l’orthographe », dont la presse se fait l’écho depuis quelques jours, et qui devrait être appliquée dans les programmes scolaires à compter de la prochaine rentrée. » Précisant que cette « réforme » émanait du Conseil supérieur de la langue française !

 

L’Académie française s'est bien penchée sur le sujet dans la séance du 10 janvier 1991… et a invité « à la mesure et à la prudence dans la mise en œuvre des mesures préconisées, mettant en garde contre toute imposition impérative des recommandations ».

 

Certaine que l’usage ne saurait être modifié par décret, l’Académie, opposée à toute prescription de caractère obligatoire en matière d’orthographe, a préféré, pour présenter ces modifications limitées et mesurées, suivre la voie de la recommandation : elle a approuvé la résolution selon laquelle, dans tous les cas, les deux graphies – la graphie actuelle et la graphie proposée par le Conseil supérieur – devront être admises.

 

En résumé l’Académie française n’avait pas dit NON elle avait dit OUI MAIS.

Et surtout l’idée ne vient pas de la dite institution mais du Conseil supérieur de la langue française.

 

Repost 1
Published by Sisyphe Moderne - dans Lois absurdes Pipeau politique
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 19:19

 

 

Quelle nouvelle incroyable !...

 

Des observateurs relèvent un article de presse qui confirme ce qu’ils pensaient… comme d’autres !

Voilà donc, qu’on s’interroge en haut lieu sur l’efficacité des radars « pédagogiques ».

Pourtant, la question ne date pas d’hier…

Dès leur mise en place dans la bonne ville de B…. (chut pas de vague) j’ai souligné l’absurdité de ces systèmes coûteux.

Il y a plus de 4 ans j’abordais le sujet sur le ton de la dérision :
Vive les radars dissuasifs !

 

Et quelques autres articles ont suivi… pour essayer d’ouvrir le débat…

Débat ?

Enfin, il faut le dire vite, car seules quelques personnes qui se reconnaitront ont donné leur avis sur le sujet.

Mais pas de débat public et un acharnement à poursuivre dans ces dépenses inutiles.

Même ceux qui ne s’expriment pour ne parler que d’impôts locaux n’ont pas profité de l’occasion pour attaquer le sujet sur leur préoccupation principale…

Dans certaines villes, la sécurité routière n’a pas la priorité.

 

Faire de la prévention, c'est bien, mais si une fois le message de prévention passé, s'il n’y a aucun résultat, il faut passer à la sanction.

Il ne faut pas oublier (ce serait absurde), que la délinquance routière ne limite pas aux excès de vitesses, et qu'un représentant de l'ordre présent pour un contrôle de vitesse peut aussi relever d'autres infractions. Pour toutes ces infractions, le radar pédagogique, même s'il était efficace sur la vitesse, ne sert qu'à décorer les trottoirs.

Rien ne remplace la présence humaine...

policiere sexy

 

Il y a un an je rappelais encore : Plus ça rate, plus on continue !

 

Repost 2
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 18:23

 

 

Repost 0
Published by Sisyphe Moderne - dans Écolo-bobos Pipeau politique
commenter cet article
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 17:58

 

 

 

Repost 0
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 17:55

 

Papy tu peux venir me chercher au collège ?

Il n’y a pas de bus ?

Si, mais....... ste plait papyyyyy !

Tu veux que je vienne te chercher en voiture alors qu'il y a des bus.... et en plein pendant la COP21 en plus !?

Ha ok papy, j’ai compris. Tu viens me chercher en avion alors ?

 

Repost 1