Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 19:55

 

casimir a une idée Dormir moins pour être moins fatigué ?

C’est totalement absurde !!!

 

C’est pourtant le ministre de l’éducation qui le dit (comme son prédécesseur).

En se levant un jour de plus par semaine plus tôt pour aller à l’école, les enfants seraient moins fatigués…

 

 

rythmes scolaires

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Pipeau politique
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 11:28

 

La petite histoire du dimanche...

 

Médard et Barnabé sont des malades mentaux qui résident dans un hôpital psychiatrique. Un jour Médard longe la piscine. Il tombe à l’eau et coule à pic. Ni une ni deux, Barnabé saute à l’eau et va chercher Médard au fond. Il le ramène à la surface.

 

Quand le Directeur apprend l’acte héroïque de Barnabé, il décide de le laisser sortir immédiatement car il pense que si Barnabé est capable d’un tel acte il doit être mentalement stable.

 

Le Directeur va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Barnabé. Il lui dit :

- J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’apprendre ! La bonne c’est que nous te laissons sortir de l’hôpital parce que tu as été capable d’accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d’une autre personne. Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental.

La mauvaise, c’est que Médard s’est pendu dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre !

 

C’est alors que Barnabé répond au directeur :

- Mais non ! Il ne s’est pas pendu, c’est moi qui l’ai accroché pour qu’il sèche……


entonnoir fou

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Histoires de Fous
commenter cet article
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 19:17

 

 

 

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Dérision
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 18:02

 

- Dis papy, tu me racontes une histoire ?

- Une histoire bof, mais te raconter l’Histoire… (avec un grand H) ça c’est intéressant !

 

- Pourquoi papy ?

- Quand on connaît un minimum notre passé on peut comprendre le présent… ou même éviter les erreurs absurdes du passé.

 

- Ah oui, j’ai entendu dire « L’Histoire est un éternel recommencement ».
Dis Papy, qu’est-ce que ça veut dire ?

 

- L’Histoire est un éternel recommencement, par exemple :

 

  • Quand un président qui s’appelle François réunit les espoirs lors de l’élection… et déçoit tout le monde en quelques mois…
  • Quand un pays au bord de l’émeute que personne (ou presque) ne voit venir… alors qu'on a des exemples semblables dans le passé.
  • Ou alors quand un dirigeant découpe son pays de manière absurde...

 

- Dis papy, c’est possible de découper un pays ?

- On apelle ça un découpage administratif. Tiens totalement au hasard, je vais te parler du découpage administratif de la France et en particulier de la Bretagne.

 

En Bretagne, mes ancêtres poussaient eux aussi des rochers, c’est pour te dire que le sujet m’intéresse !

 

bretagne dolmen et menhir

 

 

Un découpage administratif arbitraire et donc absurde...

 

Depuis l’an 932, Nantes était capitale de la Bretagne jusqu'à ce que l'état français dézingue cette belle unité !

 

Voilà qu'un certain Pétain décrète le redécoupage de certaines régions et surtout..... de la Bretagne.

Le 30 juin 1941, sans trembler, il signe un décret qui amputait la Bretagne Historique de son département le plus peuplé, balayant ainsi 1.000 ans d'histoire.

Le Maréchal divise donc la Bretagne en la privant de ses bases historiques et économiques : le département de Loire-Inférieure (aujourd’hui appelée Loire-Atlantique).

Il rattache ce morceau de Bretagne dans la « Région d'Angers », que l’on a appelé dans les années 70 : « Pays de la Loire ».

Les « pays de la Loire »... rien que le nom est absurde vu que il n’y a que 2 des 5 départements qui sont traversés par la Loire...

 

Ce découpage n'a aucune cohérence : ni historique, ni culturelle, ni économique.

Il a toujours été contesté par l'ensemble du peuple breton.

Aujourd'hui plus de 70% des habitants de Loire-Atlantique sont pour la réunification de la Bretagne.

 

Le Pays Nantais a de tout de temps fait partie intégrante de la Bretagne.

Il est breton linguistiquement, historiquement, économiquement, architecturalement, culinairement, humainement.

Pour preuve, en Loire-Atlantique des noms de villes comportent le suffixe « -de Bretagne » (Montoir de Bretagne, Vigneux-de-Bretagne, Sainte-Reine-de-Bretagne, La Meilleraye-de-Bretagne...). Les bretons les plus célèbres étaient et sont nantais, et le château des Ducs de Bretagne se trouve belle et bien à Nantes !

L'Hermine (l'emblème national breton) est présente partout sur les volets des maisons nantaises !


bretagne historique réunie découpage aministratif france absurde pétain hollande

- Mais alors, le Maréchal avait donc fait une grosse erreur en séparant ce département historiquement, culturellement « normalement » indissociable de la Bretagne ?

 

- Et non !!! Car « L'état français » voulait affaiblir la Bretagne.

 


Si on résume, ce découpage administratif est arbitraire et absurde.

On pourrait donc se dire qu’un gars normal, raisonnant normalement profiterait d’une réforme territoriale pour rectifier cette absurdité....

 

Et bien non !!! C'est pas prévu comme ça...

 

 

 


Repost 0
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 21:14

 

Partout en France des maires refusent la réforme absurde des rythmes scolaires, d'autres demandent au minimum un report le temps d'y voir plus clair et même certains consultent la population...

Et chez vous ça se passe comment ?

 

rythmes-scolaires-maires.jpeg

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Pipeau politique
commenter cet article