Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 19:08

 

Pourquoi tout objet planqué sous le lit se trouve à une distance égale à la longueur de votre bras + 1 cm ?

 

 

Repost 0
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 19:12

 

De nouveaux radars pédagogiques à Beuvry ?

On en parle ici ou .

Certains amis (anciens et nouveaux) de la majorité s’acharnent à soutenir ces nouveaux achats inutiles…

Mais, Monsieur (ou Madame) Toutlemonde sait très bien que les premiers radars soit disant préventifs n’ont absolument pas fait baisser la vitesse des chauffards.

Pas besoin d'études sur les résultats, de statistiques plus ou moins officielles. Il suffit de lire la presse locale (qui relate depuis des années les multiples accidents) et surtout d'être vraiment au contact de la population (également en dehors des périodes de campagnes électorales) pour le savoir...

 

Le sujet n’est pas nouveau, j’avais fait une petite piqûre de rappel cet automne sur mes articles d’il y a 3 ans (articles qui n’ont trouvé aucun écho pendant les élections municipales) : Sécurité routière.

 

Comme le choix de la politique préventive  ressemble à la logique Shadoks « Plus ça rate, plus on continue », je m’obstinerais moi-même tel Sisyphe poussant son rocher, à rappeler mes articles précédents :

Les radars ont la parole

Excès de vitesse à Beuvry

Les radars pédagogiques c’est magique !

Silence sur la sécurité routière ?

Sécurité routière n’a pas la priorité

Vive les radars dissuasifs !

Du nouveau à Beuvry !

 

Et voici aussi quelques autres articles plus ou moins récents en rapport avec le sujet :

Limiter plus (et verbaliser moins ?)

Deux tiers des salariés téléphonent au volant

Les feux tricolores pour les nuls

Beuvry fait la pub, mais en payant !

A propos des radars pédagogiques à Beuvry

La sécurité routière, vue de Beuvry

 

 

Rien de neuf donc, mais le réveil matin a peut-être à nouveau sonné ?

Car certains découvrent les problèmes de vitesse sur nos routes !

Des propositions ?

Ha... encore de la pédagogie, mais à une autre sauce...

Toujours aussi absurde !

 

 

Repost 0
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 09:57

 

Petite histoire du dimanche... absurde, pas sûr....

 

Une vieille dame décide d'aller faire un safari photo en Afrique. Elle emmène son fidèle vieux caniche pour lui tenir compagnie.

Un jour, le caniche part à la chasse aux papillons et s'aperçoit qu'il s'est perdu.

 

Errant au hasard en tentant de retrouver son chemin, il voit un léopard courir vers lui avec l'intention visible de faire un bon repas.

Le vieux caniche pense :

« Oh, oh ! Je suis vraiment dans la merde, là ! »

 

Remarquant les quelques os d'une carcasse qui traîne sur le sol à proximité, il se met aussitôt à mâcher les os, tournant le dos au léopard qui approche.

Quand celui-ci est sur le point de lui sauter dessus, le vieux caniche s'exclame haut et fort :

« Ouais, ce léopard était vraiment excellent ! Je me demande s'il y en a d'autres par ici ? »

En entendant cela, le jeune léopard interrompt son attaque en plein élan, il regarde le caniche avec effroi et s'enfuit en rampant sous les fourrés.

« Ouf ! », soupire le léopard, « c'était tout juste. Ce vieux caniche a failli m'avoir ! »

 

Cependant, un jeune singe, qui avait observé toute la scène d'une branche d'arbre à proximité, se dit qu'il pourrait mettre à profit ce qu'il sait en négociant avec le léopard et obtenir ainsi sa protection.

Il part donc le rattraper, mais le vieux caniche, le voyant courir à toute vitesse après le léopard, réalise que quelque chose doit se tramer. Le singe rattrape le léopard, lui dévoile le pot aux roses, et lui propose un marché.

Le jeune léopard est furieux d'avoir été trompé :

« Viens ici le singe, monte sur mon dos, et tu vas voir ce qui va arriver à ce petit malin ! »

 

Le vieux caniche voit le léopard accourir avec le singe sur son dos et s'inquiète :

« Que vais-je faire maintenant ? »

Mais au lieu de s'enfuir, le chien s'assied dos à ses agresseurs, faisant semblant une fois de plus de ne pas les avoir vus, et juste au moment où ils arrivent à portée de voix, il s'exclame :

« Où est donc ce foutu singe ? Ça fait une heure que je l'ai envoyé me chercher un autre léopard ! »

 

 

L'astuce et l'esprit viennent seulement avec l'âge et l'expérience !

Toute ressemblance avec des personnages existants ou voulant exister en s’essayant à la délation, ne serait que pure coïncidence…

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Blagues absurdes
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 23:18

 

Over-blog a changé l’administration du blog sans me demander mon avis… Une sorte de 49.3 : j'ai répondu que je ne voulais pas changer, mais ils me l'ont imposé !

Du coup, je n’ai pas publié grand-chose ces derniers temps…

Mais j’ai remarqué que vous aimiez bien les vidéos… Alors en voici une choisie au hasard.

Toute ressemblance avec une histoire ou un personnage ne serait que l'effet d'une étonnante coïncidence.

Repost 0
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 09:35

 

Histoire absurde du dimanche...

 

Dans un village deux hommes s’appelaient Francis. L’un était prêtre et l’autre chauffeur de taxi.
Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.

Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur. Francis, le chauffeur de taxi, passe en premier.
Dieu consulte ses registres et lui dit :
– Très bien, mon fils, tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d’or et un bâton en platine. Tu peux y aller.

Quand passe l’autre Francis, Dieu lui dit :
– Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne. »
Le prêtre est surpris :
– Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis Francis, le prêtre ! »
– Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin. »
– Non ! Ce n’est pas possible ! Je connais l’autre Francis, il vivait dans mon village. C’était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal. Et moi j’ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu’on lui donne la tunique en fil d’or et à moi celle-ci ?

Alors Dieu lui répond :
– Non, mon fils, il n y a aucune erreur. Nous faisons maintenant des évaluations et des bilans.
– Comment ?… Je ne comprends pas.
– Oui, nous travaillons au résultat et avec des objectifs.
– Durant ces derniers 25 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s’endormaient… Mais lui, chaque fois qu’il conduisait, tout le monde priait !

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Blagues absurdes
commenter cet article