Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 19:01

 


Après le changement de ministre de l'éducation, les efforts des parents d’élèves pour arrêter les dégâts reprennent de plus belle.

Assouplissement ne veut pas dire abrogation, loin de là... Celà voudrait plutôt dire tentative d'endormissement !

Oui, mais voilà, m'dame, les Français demandent majoritairement d’abroger le décret Peillon.

 

 

Partout en France (ou presque…) le décret sur les rythmes scolaires a fait l’objet de promesses et parfois de débats pendant la campagne pour les élections municipales de 2014.

 

Mais à Beuvry, la majorité assurée de sa réélection avait dit « Le décret du 24 janvier 2013, on doit l’appliquer, c’est obligatoire ».

Obligatoire...... Tiens ???

La loi n° 2008-790 du 20 août 2008 n’a pourtant pas été appliquée à Beuvry.

 

 

rythmes scolaires beuvry 62660 humour

 

 

Et les autres candidats ???

 

Certains ont dit « on ne l’appliquera pas en l’état »…

Il fallait lire : « si on est élu on l’appliquera autrement en faisant un truc pour faire croire qu’on est contre et que c’est la faute au gouvernement… »

 

D’autres ont promis un débat s’ils étaient élus.

Un bon point ! 

Mais quand même, sachant que plus de 2000 maires sortant avaient annoncé avant les élections qu’ils n’appliqueraient pas cette réforme catastrophique et que des milliers de candidats ont dit que s’ils étaient élus ils n’appliqueront pas ou cesseront les démarches engagées par la précédente municipalité… ils auraient été en droit de dire aux Beuvrygeois que cette réforme est mauvaise et qu’il ne l’appliqueraient pas.

 

 

rythmes-scolaires-maires.jpeg

 

 

Mathématiques…

Avec 3 Français sur 4 contre cette réforme…, dans les 39,9 % d’abstentionnistes à Beuvry, il y en a peut-être qui auraient voulu une prise de position claire et précise.

Peut-être même que l’on aurait eu une influence suffisante sur les résultats pour avoir un second tour.


Il aurait mieux valu faire ses devoirs que de se chamailler dans la cour de récré…

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

à suivre...


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Absurde mais vrai
commenter cet article

commentaires

Pugwash 13/04/2014 23:26


Tout devrait selon vos espoirs : s’arranger ?


 


Ou tout devrait plutôt : se ranger ?


 


Un certain nombre d’enseignant(e)s étaient déjà dans ces rangs-là bien avant. On peut craindre le pire en voyant le nombre de
redoublant(e)s…


 


Et la classe répétait en chœur ce que la règle leur dictait.


 


Et pour quels résultats ?


 


En bon(ne)s élèves, ils (elles) ont su lever la main quand il le fallait pour montrer que la leçon avait été bien apprise et recevoir leur
bon-point…


 


Alors, permettez, le doute sur un changement subsiste…


 


Parce qu’à Beuvry l’histoire a plus tendance à se répéter qu’à voir évoluer…


 


Sauf quand c’est plus pour plus !


 


 


Etonnant, non ?

Sisyphe 09/05/2014 13:49


Des espoirs ? En avez-vous encore ???


Pétronille 13/04/2014 21:25


Les urnes ont parlé et avec les enseignants élus dans la majorité Beuvrygeoise tout devrait s'arranger.

Pugwash 12/04/2014 13:55


BEUVRY


62660


 


Un cas qui fait école !


 


Attention, vous parlez d’une majorité qui normalement serait contre…


 


Mais pour (au)tant aucun membre de la majorité à Beuvry n’est contre !


 


En cas de vote en Conseil municipal, on peut compter sur un minimum de 26 voix pour la mise en place des
réformes comme elles ont été programmées.


 


Pourtant, on y trouve des personnes qui sont concernées : élu(e)s sensibles mais adroit(e)s, parents, enseignants, et tutti
quanti…


 


Ce qui montre qu’on y prend des directions assez variables selon les circonstances !


 


Mais toujours prêt(e)s à renoncer à… quand l’intérêt prime…


 


Intérêt collectif ?


 


Mais quel collectif ?


 


Faut pas être un génie à la Léonard pour remarquer qu’il s’agit d’un de 26.


On est loin d’un de 9069 (http://beuvry.unblog.fr/dossiers-beuvrygeois/recensement-2014-a-beuvry-62660/ )…


 


Soit moins de 0,29 % du véritable collectif !


 


Et comment pensez-vous que tout cela sera financé ?


 


 


Et par qui ?

Gamin 10/04/2014 21:22


Les parents et même les instituteurs qui sont majoritairement contre ce décret ne doivent pas baisser les bras ! (Contrairement à ceux qui fuient leurs responsabilité d'opposant.)