Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 19:03

 

Voilà que les électeurs de la majorité ont des arguments contre la réforme !

Ba oui….. ici aussi on en donne ou ailleurs et même depuis qu’elle est sortie, et ils n’ont pas été écoutés par les élus, pas plus sans doute que les vôtres…


Qu’à cela ne tienne, puisque le nombre d’opposants à la réforme augmente au fur et à mesure que les Français se rendent compte du désastre, on va continuer à expliquer pourquoi cette réforme est absurde.

Avec ou sans langue de bois,politiquement correct », comme on dit maintenant) il y a des arguments oubliés par les ex-soutiens de ceux qui ont décidé d’appliquer la réforme « parce que c’est la loi » (amusant quand on sait que le respect des lois concernant les affaires scolaires ne sont pas toutes respectées).

 

 

Alors voilà quelques arguments contre les gros mensonges absurdes de la réforme des rythmes scolaires :

La réforme des rythmes scolaires n’a rien à voir avec la réduction de la journée de cours, sinon on ne laisserait pas des communes conserver des journées de 6 heures !

 

La réforme des rythmes scolaires ne sert pas à « donner un meilleur temps d’apprentissage aux enfants ». Puisque on le sait depuis longtemps et bien avant la campagne pour les municipales de 2014 : les enfants qui ont subi les rythmes scolaires à la rentrée 2013 étaient fatigués et donc plus du tout réceptifs rien qu’au bout de quelques semaines !

 

La réforme des rythmes scolaires ne sert pas à « faire bénéficier tous les enfants d’activités de qualité ». A moins de venir d’une autre planète, nos têtes pensantes savaient très bien que les communes de moins de 5000 habitants (l’immense majorité) n’ont pas la possibilité de proposer des TAP, sans locaux, sans personnel, et sans moyen financier !

 

Ça les ex-soutiens de la majorité l’ont un peu expliqué (en langage « politiquement correct », quand même puisqu’ils ont oublié d’employer le mot mensonge !)

 

 

Mais alors si les raisons absurdes invoquées ne sont pas réelles… pourquoi on s’acharne à appliquer cette réforme ?

 

C’est là que peut-être on va en perdre en route......

 

« The réform » permet en fait de recruter des dizaines de milliers de personnes, en les faisant sortir des statistiques du chômage malgré des contrats à temps partiel.

« The réform » sert aussi à faire croire que « le changement c'est maintenant » en déstructurant totalement l’école publique, en bouleversant totalement la cellule familiale et en perturbant totalement les associations sportives et culturelles obligées de revoir totalement les planning qui ont fait leurs preuves depuis des décennies. Le changement, oui mais dans le mauvais sens !

« The réform » permet au passage de diminuer le nombre d’élèves dans les écoles publiques en incitant les parents qui le peuvent à mettre leurs enfants dans les écoles privées et ne garder dans le public que les enfants dont les parents n’ont pas le choix. Car une des vrais raisons des problèmes d’apprentissage est occultée dans les « débat » : les classes surchargées.

« The réform » permet (selon un grand nombre d’enseignants qui sont obligés de le dire « discrètement ») de préparer le transfert de la charge des enseignants vers les communes en obligeant celles-ci à prendre dès maintenant un rôle « éducatif » au moyens de PEdT (Projets Éducatifs du Territoire).

 

 

« Une réforme des rythmes scolaires pour le bien des enfants » ???

Un mensonge répété ne deviendra jamais une vérité !!!

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Pipeau politique
commenter cet article

commentaires

Sandrine 15/02/2015 09:12


Il faudrait que plus de monde comprenne tout cela !

Camille 25/01/2015 20:02


Avec une démonstration comme celle là, claire précise et que tout le monde peut comprendre, il faudrait vraiment être complètement idiot pour encore soutenir la réforme des rythmes scolaires !
BRAVO !

LAURENCE 30/11/2014 20:13


Encore un article très bien fait pour montrer les mensonges énormes ! Français réveillez-vous !

yOUm 10/10/2014 18:07


On le savait déjà l'année dernière puisque ça ne marchait pas dans les premières écoles qui l'ont fait pourquoi ils ont généralisé ?

VERO62660 29/09/2014 19:51


Cette explication est vraiment interressante et si les intentions du gouvernement est de créer des postes (précaires comme on l 'a dit) pour faire baisser le chomage sans chercher à créer des
vrais postes dans l 'éducation nationale il y a de quoi se mettre en colere . On retournera pas notre veste mais on demendra des comptes au gouvernement à aux élus de gauche ! c' est inadmissible
de mettre les enfants dans une telle situation uniquement pour des chiffres du chomage qui de toute façon sont quand meme catastrophiques .

Pugwash 26/09/2014 15:03


BEUVRY


Pour que ça


BOUGE


?


Et bien, normalement,


il fallait qu’on en


CHANGE


!


Hélàs, si (6) personne(s) n’ont rien fait pour …


 


Mais pour quel(s) intérêt(s) ?

Nath 24/09/2014 22:45


on nous prends pour des cons et en plus personne n'ose bouger ils ont peur de la mairesse à notre école ! on fait comment quand on est que 3 mamans à vouloir bouger ?

Pugwash 24/09/2014 22:25


Dors mon p’tit Quinquin …


 


Et bin mon p'tit gars, en v'là une qu'elle est bien bonne !


 


Tiens, des statistiques qui sortent étrangement à ce
moment plutôt nuageux.


 


En fait, 0,3 % de baisse en majorité artificielle grâce aux "emplois" à temps très très très partiel pour encadrer les T.A.P.


 


Au point de se demander ce qu’il en restera lors du récapitulatif auprès des organismes sociaux d’ici au plus 42 ans …


 


Tiens, des commissions d’évaluation qui veulent
construire un bilan des T.A.P. étrangement alors qu’on n’est même pas en fin de période.


Vos enfants vous le confirmeront.


 


On aura sûrement des réaménagements corrigeant socialement ces variables saisonnières (les personnes embauchées mais statistiquement déshumanisées) dans les
résultats publiés dans un prochain bulletin municipal.


 


 


Tiens, en voilà du boudin !

Pugwash 24/09/2014 20:10


Z’y va lui !


 


Dis monsieur, y aurait pas un amalgame là ?


 


Surcharges et T.A.P. ?


 


Avec les T.A.P., à Beuvry (62660) et ailleurs aussi, on aurait plutôt surtout des « sous-charges » avec les espaces créés mais qu’on ne sait pas
remplir !


 


Il suffit de relire les appels à l’aide lancés vers les associations pour venir y remplir des créneaux horaires en y faisant de la promotion pour attirer les
enfants… Vers des activités payantes. Etrange, non ?


 


D’autant plus étrange que les activités sportives et culturelles ont vu leurs tarifs augmenter juste avant le lancement de ce programme … Bizarre,
non ?


 


Alors, serait-ce un biais pour mettre en place autrement une forme de sélection ?


 


Mais dans les T.A.P.


 


Alors parlons plutôt des inégalités de toutes sortes et des sous-doué(e)s qui les pilotent un peu partout ces Titanic culturels mal ficelés …


 


Un peu de pédagogie, que diable !


 


Parce que les cafouillages, les tripatouillages, les bricolages sont majoritaires.


 


Parce qu’il est long, qu’il est loin le chemin … Entre ce qui est annoncé dans les dépliants publicitaires et ce qu’on obtient en réponse des enfants qui y sont
allés.


 


Parce que ça coûte tout ça, quand c’est bien réalisé. Mais personne ne sait à qui on présentera la facture.


 


Parce que les communes trop contentes qui ont été triées pour obtenir des subventions n’ont pas la garantie que celles-ci seront reconduites.


 


Parce que c’est en majorité de l’occupationnel qui est proposé. Tout ce qui coûte le moins cher.


 


Parce que ça n’est pas un programme complémentaire à ce qui se fait à l’école.


 


 


 


 


Mais, sans vouloir gauchement voir le diable là où n’est pas encore, tout cela ne sentirait-il pas normalement le désaveu militant ordinaire du bout des dents
chez les derniers  sympathisants de tous poils ?

ALAIN T. 23/09/2014 22:18


C'est vrai qu'il a des problèmes d'apprentissage à cause des classes surchargées mais si les classes sont surchargées c est en partie à cause de la scolarisation à 'age de 3 ans .