Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 19:31

 

Avec tous ces courants écolos, on ne sait plus s’il faut acheter « bio » ou « écodurable », s’il faut installer des panneaux solaires ou une éolienne, s’il faut sauver les baleines ou les phoques......


- Mais papy, c’est vrai c’est bien ça de sauver des animaux !

- Et il parait que 2014 est l’année du caméléon.

- Dis papy, c’est quoi un caméléon ?

- Ce sont des bestioles qui changent de couleurs en fonction de l’endroit où elles se trouvent. Un coup rouge, un coup bleu, tiens maintenant rose....

 

Oui, il faut préserver les caméléons, car à force ne se fondre dans le paysage et dans un silence assourdissant, on pourrait finir par ne plus pouvoir les voir !


 caméléon politique humour absurde

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Écolo-bobos
commenter cet article

commentaires

Pugwash 29/01/2014 14:40


STOP !


 


Ne plus voir les caméléons à Beuvry ?


 


Mais eux, vous regardent !


 


Parce que les caméléons, ça a des yeux qui vont dans toutes les directions : à gauche on croit qu’ils regardent en arrière histoire de voir s’ils n’ont rien
oublié et qu’ils ont bien ratissé la zone. Et à droite ils jettent un coup d’œil vers les cîmes où ils espèrent arriver pour festoyer…


 


Et les entendre ?


 


En plus de pouvoir s’agripper sur n’importe quelle branche (montante et aïe parfois descendante, jeune ou vieille parce que ça fait plus sérieux), ça a pourtant
une grande langue !


 


Vous avez remarqué la technique ?


Ça va d’avant en arrière, comme si ça n’arrivait pas à se décider : j’y vais, j’n’y vais pas…


Et ça dure, ça dure avant de se décider de la faire aller pour attraper l’inconscient(e) qui se tenait à portée.


Mais attention, pas n’importe comment : à la sournoise !  Zzzzip, tchac et paf, retour dans son logement.


 


Y C’est qu’il faut que ça gobe !


 


Alors, c’est peut-être pour ça qu’on ne les entend pas…


 


Tiens, à quand un petit article sur ces poissons qui vadrouillent dans les profondeurs en agitant un appendice avec une extrémité qui est censée éclairée pour
mieux attirer les gogos juste devant leurs gueules ?


 


 


Parce qu’elles sont aussi intéressantes à étudier ces bestioles-là.