Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

 

non à la réforme des rythmes scolaires à Beuvry

 

facture d’eau à Beuvry

 

piscine beuvry

 

beuvry 62660 opposition se réveille

secret story beuvry.jpg

 

 

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:13

 

Pour se rassembler, quoi de mieux que se retrouver autour d’un gâteau ?
ou une galette si ça se passe en janvier...

casimir stupide beuvry  Et un petit verre ?

 

Bon, admettons, mais à consommer avec modération, même à Beuvry !

casimir stupide beuvry  Mais le gâteau, il faudra bien se le partager…

 

Pour ceux qui aiment couper les cheveux en 4, couper le gâteau en 4 parts équitables, ce n’est pas trop difficile…

Couper en 6, ça va encore… mais comment découper en 23 ou en 29 ?

casimir stupide beuvry  C’est pas de la tarte !

 

Heureusement, il y a le plat diviseur (PUB !)

Il s’agit d’une spécialité Bretonne, un plat avec des repères pour partager le gâteau en parts égales.

 

Il y a en a pour tous les goûts…

Ceux qui aiment les singeries

plat diviseur singes humour beuvry

Ou qui préfèrent les girouettes

plat tarte diviseur girouette

 

casimir stupide beuvry  Mais quand même c’est un peu absurde si pour se réunir on utilise un machin qui divise ?

 

Surtout si le personnage central à l’air tarte !

plat tarte diviseur absurde

 

casimir stupide beuvry  Et... bien partager le gâteau, ça évite les coups vaches ?

Cela reste à voir... ça dépend peut-être aussi du diviseur utilisé...

plat diviseur vache humour

Partager cet article

Repost 0
Published by Sisyphe - dans Absurde mais vrai
commenter cet article

commentaires

Pépère 17/01/2013 22:11


Comment on fait pour donner une part de gateau à un opposant qui vote contre la majorité sur 2% seulement des délibérations ?


Il lui donne 2% du gateau des opposants ?


Est-ce que c'est possible avec un plat diviseur ?

Sisyphe 18/01/2013 18:31



Je crois qu'une personne qui ne vote contre la majorité à 2% préférerait sans aucun doute le gateau de la dite majorité. Reste à voir s'ils ont un plat diviseur



Mathilde 16/01/2013 20:46


Le transfert de l'oxygène vers le cerveau !! VERS LE CERVEAU !! PAS LES BOUCHONS !! Exerceraient effectivement...une influence considérable...sur l'évolution...


 

GORRE 12/01/2013 13:56

Le gateau est si beau qu'ils veulent tous une part !

Pugwash 12/01/2013 12:05


DERNIERES AVANCEES D’UNE RECHERCHE SECRETE


APRES QUATRE ANS D’UN DUR LABEUR


AU SEIN D’UN GROUPE DE TRAVAIL


BEUVRYGEOIS


 



PROUVER QUE LES TAUX DE TRANSFERT DE L'OXYGENE AU TRAVERS DES BOUCHONS EXERCENT UNE INFLUENCE CONSIDERABLE SUR L'EVOLUTION DES VINS.



 


Il a été amusant de découvrir qu’un sujet préoccupant depuis quelques mois pour quelques personnes à Beuvry est et reste l’étude de l'impact du transfert de
l’oxygène au travers du bouchon sur l'évolution du vin après sa mise en bouteille.


 


Ces personnes se sont également intéressées aux facteurs influençant l'évolution du vin après sa mise en bouteille, tels que le procédé de mise en bouteille, le
mode de conservation et les gammes de température.


 


Ces personnes se sont donc fortement impliquées dans la recherche d’une meilleure compréhension de la dynamique d'évolution du vin après sa mise en bouteille ;
la finalité de cette mobilisation soutenue et durable étant d’apporter leurs connaissances acquises pour aider les viticulteurs à améliorer leur capacité à contrôler la qualité des vins qu'ils
créent.


 


Les premiers résultats confirmés par ces personnes après bien des tests très chiffrés, amènent au fait que la gestion de l’oxygène et le choix du bouchon jouent
un rôle décisif dans l’évolution du vin. Car afin de mieux comprendre cet épineux problème, elles ont étudié la teneur en oxygène mesurée à chaque étape importante du processus de
vinification.


 


Elles ont été stupéfaites au terme de leurs longues observations communes par une mesure très précise, celle du taux de pénétration de l'oxygène lors de la mise
en bouteille : oxygène dissous + oxygène de l’espace de tête = concentration totale d’oxygène (CTO). L’évolution de la CTO a d’ailleurs été menée sur plusieurs mois.


 


Elles ont affiné leurs recherche par des analyses multiples avec des bouchons dotés de différents taux de transfert d’oxygène ont été utilisés ; bouchons sur
lesquels a été mesuré le taux de pénétration de l’oxygène.


 


Leur seule revendication exprimée avec force a été que l’expérience a été réalisée sur des bouteilles d'une contenance de 375 ml.


 


 


QUESTIONS ABORDEES PAR CES PERSONNES :


                  1-   La recherche peut-elle permettre de
quantifier la consommation d’oxygène des vins en bouteille ?


                  2-   Existe-t-il une corrélation entre l'oxygène
consommé et l'évolution des divers composés polyphénoliques ?


                  3-   Les taux de transfert de l’oxygène propres
aux bouchons influencent-ils l’évolution du vin ?


                  4-   La faible quantité d’oxygène pénétrant dans
le bouchon joue-t-elle un rôle important dès lors que le vin a reçu une quantité d'oxygène plus importante en cours de vinification ?


 


 


Les représentants du groupe d’étude étaient très surpris de savoir qu’ils étaient des précurseurs dans la mesure à la fois la pénétration de l'oxygène au travers
du bouchon et l'oxygène présent consécutivement à la mise en bouteille.


 


Les résultats chiffrés et commentés de leur étude réalisée avec des taux de transfert de l'oxygène étroitement contrôlés confirment que ceux-ci exercent une
influence considérable sur l'évolution du vin.


 


Les résultats de leurs expériences ont également révélé que les taux de transfert de l’oxygène peuvent constituer le premier facteur d'influence sur l'évolution
du vin dans le temps, devançant l'influence d'autres facteurs d'exposition à l'oxygène en cours de vinification.


 


Pour le moment elles n’ont pas encore pu répondre à la question qui les préoccupe à présent : Les attributs analytiques et sensoriels de chaque vin
montreront-ils des différences accrues avec le temps ?



J J J J J J