Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avertissements

 

Ce blog est une arme de dérision massive.

Toute ressemblance à des situations ou personnages existants ou ayant existé est totalement… à vous de voir.

Aucun ordinateur n’a été maltraité pour la réalisation de ce blog.

gif animé ordinateur

 

 

compteur

Chercher Sur Le Blog De L'absurde

27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 19:50

 

Ha le théâtre !!!

Vous vous souvenez de l’émission « Au théâtre ce soir » ?

Ce serait bien de la remettre au programme pour remplacer les émissions de téléréalité et autres séries violentes ?

 

Désuet pour certains et complètement absurde pour d’autres……


rideau theatre gif animé

 

Mais que pensez-vous de ce dialogue extrait du « Diable Rouge » ?

 

COLBERT : Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou ?

 

MAZARIN : Quand on est un simple mortel, bien sur, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'Etat ? L'Etat, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

 

COLBERT : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

 

MAZARIN : On en créé d'autres.

 

COLBERT : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.

 

MAZARIN : Oui, c'est impossible.

 

COLBERT : Alors, les riches ?

 

MAZARIN : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

 

COLBERT : Alors, comment fait-on ?

 

MAZARIN : Colbert, tu raisonnes comme un fromage !
Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches.

Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! C'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là !

Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ! C'est un réservoir inépuisable.

 

diable rouge mazarin

 

 

Diablement d’actualité, non ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Denis DEREGNAUCOURT 01/04/2012 12:21


Certains tracts font moins de pollution du moins dans les esprits que d'autres prétendus " corrects " .


 

Denis DEREGNAUCOURT 31/03/2012 10:27


Pour info le programme de mon côté ne sera pas distribué par sanction envers mes collègues.


voyez le site internet du mouvement pour le consulter


pas faire chir Ronin !!!

Sisyphe 31/03/2012 22:21



Mais après tout ne pas distribuer des programmes à tour de bras, c'est bien plus écolo que de mettre des millions de tracts dans les boites aux lettres




Mathilde 30/03/2012 18:51

...c'est lorsqu'on ne pleut plus payer que l'on doit se poser les bonnes questions...

Nicolas 30/03/2012 17:42

C'est une très bonne comparaison avec ce que font les politiciens aujourd'hui. Payez braves travailleurs !

SEVEN 30/03/2012 09:49


C'est vrai qu'on tape toujours ce celui qui gagne à peut près bien sa vie en travaillant et on a l'impression qu'on n'impose pas assez les plus riches.

Mathilde 29/03/2012 12:42


C'est pervers, mais c'est ainsi. 


Il y a les pauvres, il y a les ni pauvres ni riches, il y a les riches, et les milliardaires...et...l'oncle
Picsou !! lol.


L'oncle Picsou assis autour de cette fameuse table ronde, où très certainement de très fortes personnalités les plus importantes(comptables experts de la plus haute sphèrrrrre)...et doivent tous
être sous Prozac...lol


Le tout étant de travailler intelligemment, pour faire en sorte de bien se positionner, l'idéal étant de se retrouver entre deux, entre : les "ni pauvres ni riches" et les
"riches".

Un beuvrygeois avisé 28/03/2012 20:52


Et lisez bien les programmes !


J'en ai reçu un hier dans ma boite aux lettres. Lisez le point 54 : plus de pouvoirs aux élus locaux. Tracduction : plus d'impôts locaux pour ceux qui ne sont ni pauvres ni riches !


Ce dialogue est totalement d'actualité !